banniere-agir-cooperation

Se financer

La plupart des associations cherchent une autonomie financière :

Pour cela la plupart des associations s’inspirent du monde du libre et de l’économie sociale et solidaire cherchant et créant des modèles économiques originaux, basés sur la mixité des ressources humaines (bénévolat, volontariats, salariat…), selon la politique de l’association et tenant compte de leurs possibles.

Également pour leur fonctionnement généralement les associations font appel à des dons, des adhésions et cotisations, contributions des bénéficier, demandent d’apport en temps ou dans des monnaies citoyennes, font du crowdfounding (appel au financement citoyen) généralement sur des projets précis et ponctuelles, s’organisent pour trouver un équilibre, cherchent des ressources libres…

Elles peuvent faire appels à des subventions pour des investissements (à des fondations, aides d'état, aides au fonctionnement…) ou répondre à des appels à projets de collectivités, prix, concours…

Et la vente de produits associés : souvent dans la transmission de leur savoirs, compétences ou des produits associés de manière ponctuelle (guides, portefeuilles, dvd’s, cd’s, livres…).

La notion d’investissement permet de voir via un budget là où collectivement les structures mettent de l’accent. Ils traduisent en chiffres là où ils souhaitent d’avantage appuyer leurs efforts. Il traduit les orientations prises ensemble. Des outils de réalisation des budgets participatifs existent. Les projets monétaires sont des excellents laboratoires pour les réaliser dans cet état de esprit.

Mouvement SOL
28 bis, rue Victor-Hugo
92000 Nanterre
image du footer